Le RITMO, nouvelle approche de l’EMDR

RITMO est un sigle qui signifie « Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires ». C’est une technique apparentée à l’EMDR.

L’EMDR

l’EMDR est l’acronyme de « Eyes Movements Desensitization and Reprocessing » (ce qui signifie « mouvements oculaires de désensibilisation et de retraitement »). Cette techniques est apparue aux Etats-Unis en 1987. Elle a été élaborée par une psychologue américaine, Francine Shapiro, à partir d’une observation fortuite. Traversant un parc l’esprit encombré de souvenirs désagréables,  elle remarqua que  les souvenirs désagréables s’estompaient en regardant le parc alternativement à droite et à gauche. Elle élabora alors un protocole de travail qu’elle testa sur des groupes de volontaires. Le protocole put ainsi être affiné et faire l’objet de sa thèse de Doctorat en psychologie : l’EMDR était née.

oeilL’intérêt de la technique est de relancer les processus de retraitement d’information du cerveau. Ce processus est parfaitement naturel, puisque c’est une partie du travail effectué par le cerveau pendant le sommeil. On peut ainsi l’observer dans les phases de sommeil dites paradoxales, et remarquer les mouvements bilatéraux saccadés des yeux sous les paupières. En provoquant ces mouvements, le cerveau, qui les a associés à ces processus de retraitement, peut les relancer de manière ciblée en fonction des informations qu’on lui propose de retraiter à ce moment là.

Cette technique a connu et connaît encore beaucoup de succès, en particulier pour la prise en charge des syndromes post-traumatiques. Après un événement traumatique, la victime tend à revivre en boucle l’événement traumatique, que ce soit dans des rêves, des flashs, des idées obsédantes… Tout ce passe comme si le cerveau tentait sans y arriver de traiter les informations traumatiques. En activant les processus de traitement spécifiquement sur les éléments du trauma, on obtient une diminution rapide des effets de reviviscence, jusqu’à complète disparition.

Le RITMO

Lili Ruggieri
Lili Ruggieri

Avec le temps, et la pratique, des professionnels de l’accompagnement vont reprendre les travaux de Francine Shapiro. L’objectif poursuivi est d’augmenter l’efficacité de la technique et d’en diminuer les effets secondaires que l’on observe de plus en plus fréquemment. Plusieurs techniques intégrant le retraitement d’information par les mouvement oculaires verront jour progressivement : l’IMO, l’HTMSA, le DNR… et le RITMO.

Cette technique a été élaborée en France par Lili Ruggieri. Hypnothérapeute et psychopraticienne formée à l’EMDR, Lili Ruggieri développe une approche de l’EMDR qui intègre les outils de l’hypnose Ericksonienne et de la PNL. L’accent est ainsi mis sur la transe hypnotique au sein de laquelle se développe spontanément des mouvements oculaire. Ces mouvements, en RITMO, sont stimulés de manière spécifique, aussi bien de manière auditive que tactile et plus seulement visuelle.

L’information à retraiter est ciblée également en transe. La transe hypnotique permet en effet de stabiliser le flux des pensées sur un élément particulier. Les alternances de phases de retraitement et de de phases de repos sans levée complète de la transe permettent aussi d’ajuster très finement le matériel psychique à retraiter. Enfin, les outils de la PNL offrent la possibilité d’une précision maximale dans ces opérations de ciblage.

En quoi ça peut vous aider ?

L’indication première du RITMO est la désactivation des états post-traumatiques, quelle que soit leur gravité. Par extension, cette technique permet également de se défaire rapidement de toute situation de blocage en ne l’abordant que sous l’angle cognitif. On peut ainsi aborder des problématiques d’anxiété, de phobie, de stress, de douleur morale obsédante… et bien des choses encore !